Le coin des créatrices berlinoises

Le coin des créatrices berlinoises

Berlin hors des sentiers battus. Profitez de votre séjour pour découvrir le talent de jeunes créateurs et créatrices venus s’installer dans la capitale allemande.
Réputée pour son ouverture et son dynamisme, Berlin est la ville parfaite pour ceux qui préfèrent l’originalité à la conformité.
A l’écart des circuits de grande distribution et d’une vision trop policée, les jeunes créateurs ont ici tout à fait l’opportunité de s’exprimer et de faire carrière.

Berlin hors des sentiers battus de la mode : portraits de deux jeunes créatrices installées dans la capitale allemande.

mode de Berlin

Elise Rolot
Une jeune et inventive créatrice de mode belge qui, sous la marque à son nom, donne une seconde vie aux tissus usagés en les transformant en pièces neuves.

Quel a été le point de départ de votre marque ?
Je viens de Belgique et j’ai étudié le stylisme à Bruxelles. Après un voyage d’un an en Australie, où j’ai rencontré mon copain qui est allemand, j’ai décidé de venir m’installer à Berlin. Je suis venue le voir quelques jours ici et je suis tout de suite tombée amoureuse de la ville !
Après un boulot comme couturière pour une grande chaîne de magasins, j’ai commencé à développer ma marque en travaillant depuis mon appartement mais c’est vite devenu difficile de dormir et travailler dans la même pièce… Je me suis donc mise à la recherche d’un atelier et j’ai trouvé Studio Hertzberg!

Qu’est-ce qui vous inspire pour créer vos collections ?
Je me suis directement lancée dans l’upcycling car j’aime rechercher la meilleure façon de détourner des matériaux déjà existants et je déteste le fonctionnement “fast fashion” qui pousse les gens à acheter de nouveaux vêtements / accessoires / objets tout le temps alors qu’il est possible d’acheter moins, mieux et surtout de réutiliser des objets / matériaux déjà existants !
Mon inspiration vient principalement des tissus que je trouve, des couleurs et des matières. Je cherche la meilleure façon de mettre en valeur les rideaux, nappes, et autres draps de lit dont plus personne ne veut pour leur donner une seconde vie ! Je ne crée pas de collection en soi, je développe plutôt des modèles en fonction des saisons et des tissus que je trouve. J’aime créer des vêtements qui sont faciles à porter et qui s’adaptent à différentes morphologies.  J’apporte l’originalité grâce aux tissus que j’utilise et que je combine. Je crois que c’est la partie de mon travail que je préfère : chercher les tissus et découvrir des merveilles ! Mon inspiration vient de toutes les choses que je vois chaque jour, ce que portent les gens dans la rue, les couleurs d’un bâtiment, d’une photographie,… J’aime observer les gens et la vie autour de moi et faire attention aux petits détails.

Mode et design à Berlin / Mode et design à Bruxelles : quelles sont les différences pour une jeune créatrice de mode ?
Je ressens une plus grande liberté à Berlin, il y a plus de place pour s’exprimer et je trouve que les gens en général sont plus intéressés par le DIY et l’upcycling. La ville est très dynamique, pleine de surprises et il y a toujours de nouvelles choses à faire et à découvrir. Mais bon, ça fait 8 ans que je vis ici et je ne me rends donc peut-être pas vraiment compte des choses qui ont changé en Belgique. Je dirais aussi que le coût de la vie – qui est probablement en train de changer – permet de vivre bien sans devoir dépenser beaucoup, ce qui va de pair avec le style de vie plus axé sur l’épanouissement que sur la carrière. En tout cas c’est ce que je ressens des gens autour de moi. C’est une ville remplie de gens créatifs qui s’inspirent les uns les autres et collaborent beaucoup les uns avec les autres.

Quelles sont les particularités de vos collections ?
Je dirais que la particularité de mes créations, c’est le côté upcycling, le recyclage de matières un peu inattendues. Les gens font parfois une drôle de tête quand je leur dis que ce t-shirt ou ce short était en fait un drap de lit (rires). Mais c’est ce qui est bien aussi, j’aime montrer qu’il est possible de faire de belles choses avec du vieux ou du seconde main, il faut juste voir les choses sous un angle différent !
Et puis comme je n’ai à chaque fois qu’un rideau ou un drap d’une certaine couleur ou avec certains motifs, mes créations sont souvent des pièces uniques ou produites en deux ou trois exemplaires.

 

bougies de créateurs berlinois

Garden State /Maya Sriqui
Une jeune créatrice montréalaise dont les senteurs de bougies sont inspirées par les fleurs et les plantes de jardins.

Quel a été le point de départ de votre marque ? Quand avez-vous lancé votre marque ?
De tout temps, j’ai eu un côté créatif qui brûlait en moi. Pendant mes études d’économie et de sociologie à Montréal, j’ai eu l’occasion de m’exprimer à travers des projets de mises en scène et de décor de vitrines chez Anthropologie. C’est seulement après avoir quitté mon travail à temps plein que Garden State a fleuri. Je me suis lancée en avril 2017, avec l’idée de proposer un design épuré et moderne et de conjuguer mes bougies avec des parfums simples et originaux. Je tenais absolument à ce que Louee, mon boxer de la SPA de Montréal, soit l’emblème de ma marque. C’est pourquoi une part de nos bénéfices est reversée à la SPA de Berlin.

Qu’est-ce qui vous inspire pour créer vos collections ?
Garden State est une marque très personnelle. Je m’inspire de mes voyages, des personnes qui me tiennent à coeur et de mes souvenirs. Chacune de nos bougies invite à un voyage botanique avec des senteurs lumineuses, pures et sources de joie.

Quelles sont les particularités de vos collections ?
Garden State propose une expérience olfactive simple et naturelle. Notre collection Signature est déclinée en huit parfums et nos collections éphémères varient en fonction des saisons. La collection d’automne : Luxe Calme Volupté est une collection dédiée à mes parents. Ce sont des parfums de fleur d’oranger, poire anglaise et tubéreuse. La nouvelle collection d’hiver : Chalet, Écorce et Eucalyptus renvoie à mes souvenirs d’enfance à la montagne avec des senteurs de bois fumé, de cannelle, d’orange douce et bien entendu d’eucalyptus.

Mode et design à Berlin / Mode et design à Montréal. 
Berlin est connue pour sa tradition du design et c’est une ville magique pour les jeunes créateurs venus du monde entier. Cette communauté est très forte et une source d’informations, de collaborations et un soutien vital pour tous les jeunes entrepreneurs. C’est vraiment à Berlin que je me suis sentie prête à me lancer en tant que #girlboss, chose que je n’aurais peut être pas pu faire ailleurs…

Pour quelles raisons êtes-vous venue vous installer à Berlin ?
Avec mon ami, nous avons été charmés par la qualité de vie de la capitale et son dynamisme, nous nous sommes donc dit : pourquoi pas ?! Lorsque nous nous sommes installés, nous ne parlions pas un seul mot d’allemand, nous n’avions pas d’amis, ni de travail qui nous attendait, mais ce challenge nous tentait bien. Je n’étais pas encore créatrice à Montréal mais le milieu artistique y est très prononcé et invite aussi à se découvrir. Montréal aura toujours une place dans mon cœur et d’ailleurs les deux éléments essentiels de ma vie viennent de Montréal.

Pour découvrir Berlin hors des sentiers battus, réservez notre visite guidée sur le thème des créateurs de mode berlinois.

« Article précédent
Article suivant »