Guides français à Berlin

Des visites guidées en français pour explorer Berlin autrement

Berliner for a day est né de l’envie de donner aux particuliers, aux groupes scolaires et aux entreprises l’occasion de découvrir Berlin au-delà des itinéraires touristiques traditionnels. Qu’il s’agisse d’une visite de Berlin en vélo ou à pied, Berliner for a Day vous guide à travers la ville de façon vivante et privilégiée.
Entre art et histoire nos parcours offrent un éclairage enrichissant sur la capitale allemande.

L’équipe

Myriam
Franco-allemande. Originaire du sud de la France et berlinoise de cœur, j’ai beaucoup voyagé en Europe,  Asie du Sud-Est et Asie Centrale.
Curieuse, flâneuse hyperactive, j’aime me promener dans les villes à la découverte de nouveaux endroits et d’adresses cachées à l’écart des circuits traditionnels.
Après avoir été journaliste dans le domaine de la culture, chargée de diffusion d’artistes, directrice des ressources humaines, j’ai eu envie de partager mon enthousiasme pour cette capitale fascinante et dynamique et de proposer une autre façon d’explorer la ville. Relier ce qui me touche particulièrement – l’art sous toutes ses formes, l’histoire du 20e siècle, la mode et la gastronomie à l’extraordinaire diversité de Berlin – m’a mené à créer l’agence Berliner for a Day en mai 2014.
Depuis juin 2017, je collabore avec l’agence Voyageurs du monde.


Christophe
Originaire de Bretagne, je suis parti dès la fin du Bac pour Berlin. Attiré par son bouillonnement artistique et sa culture underground, c’est surtout le sentiment de liberté que l’on trouve ici qui m’a décidé à rester.
Passionné d’histoire, j’ai d’abord suivi des études dans ce domaine avant de me tourner vers le tourisme. Fibre artistique oblige, j’ai rejoint à l’été 2018 un atelier de sérigraphie.
J’aime partager, échanger. Etre guide est une façon pour moi de faire découvrir le Berlin que j’aime : la diversité de sa population, son atmosphère festive et détendue, le charme discret de ses rues, mais aussi son histoire passionnante que l’on peut (re)découvrir à l’infini.